L’institution 

dans tous ses états

séminaire

programme

 2015-2016

Notre travail est orienté par ce qui fait lien entre les sujets et notamment dans les institutions.

La psychanalyse participe de nos références sans exclure les autres discours.

Nous accueillons des invités qui viennent exposer leur travail clinique et leurs réflexions

dans et autour des institutions

ce séminaire se veut un lieu d’échange et de recherche

animé par

 Pierre GORCE, psychiatre en secteur de psychiatrie adulte

et

Françoise L. MEYER, clinicienne en secteur de pédopsychiatrie, psychanalyste à Paris.

Le séminaire se tient tous les 4° jeudi du mois

(en dehors des vacances scolaires parisiennes )

21h

26 novembre 15, 28 janvier, 24 mars, 26 mai, 23 juin

jeudi 28 janvier 16

21 h

Hopital Maison Blanche

26, rue d’Hauteville

75 010

autour des soins intensifs à l’hopital

l’association AML

http://rea-psy.com/aml/index.php

Hélène C. Priest, psychologue clinicienne, psychanalyste,

présidente d’AML

soins intensifs

Isabelle Besançon, psychologue, clinicienne d’AML,

équipe mobile d’accompagnement à l’hôpital d’Argenteuil, Val d’Oise.

Dr Joseph Gazengel, neurologue, psychanalyste,

coordinateur groupe clinique d’AML,

auteur de

Vivre en réanimation, Lazare ou le prix à

payer,

l’Harmattan, 2000

Jouissances, du sein au meurtre,

l’Harmattan, 2014.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=result

Claudine Korenbaum Bouysse, stagiaire en réanimation

à l’hôpital Cochin, Paris ,

DU Ethique, esthétique et dignité humaine.

L’Association pour le Maintien du Lien psychique en soins intensifs (AML), née de la rencontre entre un chirurgien et une psychanalyste promeut et soutient la nécessité d’une écoute psychanalytique à l’hôpital, dans les services de réanimation.

Il s’agit, en la personne d’un psychologue clinicien, d’offrir un espace de paroles, paroles entendues, paroles offertes, qui ouvre au malade dans son lit, quelle que soit sa misère et son état, un lieu psychanalytique. Par sa seule présence attentive et ouverte, ce psychologue clinicien va occuper cette place invraisemblable de celui qui est là, simplement pour être là, pour penser la place, la souffrance, les éprouvés de chacun : les soignants, les soignés et leur famille.

 Lors de la dernière journée d’étude d’AML, Les corps en réanimation,  nous avons fait une large part à la manière dont les équipes médicales et soignantes s’accordent pour que le soin du corps malade soit aussi un soin psychique. Dans ces unités où chacun s’affaire, la présence du psychologue clinicien fait signe au temps pour penser et mettre en mots, ce qui se joue là de mort et de vie retrouvée.

Tandis que les soignants invoquent l’humanité de leur approche, que les médecins se préoccupent de l’éthique du soin, qu’est ce qui guide les psychologues, quel désir les anime ? Nous avons appris combien la rêverie, la fantaisie sont essentielles au clinicien d’AML afin de parvenir à adresser à chacun sa parole avec des mots vivants et plein « d’humanitude ».

Hélène Priest.

24 mars

Guy Rousseau, psychanalyste

«

«D’un lieu pour dire dans l’histoire du mouvement de psychothérapie institutionnelle.»

26 mai

Patricia Janody

autour de son ouvrage

Zone frère

une clinique du déplacement

http://www.epel-edition.com/publication/269/zone-frere.html

et du n°6 des

Nouveaux cahiers de la folie

23 juin 

à préciser

Informations

Pierre Gorce : 01 40 22 13 28

Françoise L. Meyer : 06 11 62 60 00

Participation non obligatoire

6 €uro

Publicités